Classique du parc Lafontaine 2017

Dimanche 15 octobre se déroulait les 10 km de la Classique du Parc La Fontaine, l’occasion pour moi de réaliser ma première course de la saison.
Comme l’année dernière lors ma victoire sur le 5 km, la pluie et le vent étaient au rendez-vous pour la 68è édition du 10 km du parc La Fontaine qui faisait office de championnats provinciaux de la distance.

Pour cette première course depuis le mois de juillet suite à une tendinite de la patte d’oie, je n’avais pas vraiment d’objectif chronométrique mais faire un top 10 me semblait réalisable. Le parcours ne comprenait pas de difficulté majeure, mis à part la montée vers le parc Laurier. Au premier rang sur la ligne de départ, j’ai réussi à me placer derrière le peloton de tête sans trop de difficulté.

parcours 10km la fontaine

Les premiers kilomètres se sont bien déroulés (1er kilo en 3’04), j’essayais d’être le plus relâché possible, de me protéger du vent et de prendre mon rythme. Je suis resté placé derrière 2 athlètes, que je ne quitterais plus jusqu’à l’arrivée.

Pour cette course, je m’étais volontairement “interdit” de regarder ma montre durant la course. Je voulais vraiment courir aux sensations et avec les autres coureurs. Au passage du 3è kilomètre j’ai entendu crier « 8’54! » Je me suis dit WOW, c’est rapide ça! Et bizarrement je me sentais plutôt bien pour courir à 2’58/kilo. Bref, j’ai préféré continuer sur mon rythme et pas trop penser à ce que j’avais entendu. Vers le 4è kilomètre (3’22), je me suis fait doubler par un coureur, ce qui m’a permis de relancer mon rythme. Une fois le tour du parc Laurier effectué, nous avons repris la même rue pour redescendre vers le Parc La Fontaine. Au passage du 5è kilomètre, j’ai entendu crier « 16’09! »
J’ai pensé que soit j’avais vraiment énormément ralenti sur les 2 derniers kilomètres (ce qui était envisageable avec la montée du parc Laurier), soit la borne du 3è kilomètre n’était vraiment pas bien placée (j’opté plus cette théorie). J’ai jeté un coup d’oeil sur ma montre. Le temps annoncé au 5 km avait été juste.

A mi-parcours en 16’ minutes

A la mi-course, je me trouvais en 11è position. Il fallait maintenant tenter de raccrocher les gars devant.
Dans la portion descendante vers le parc La Fontaine, il y avait malheureusement un vent de face. Durant le 7è kilomètre, j’ai commencé à sentir deux d’ampoules se former au milieu de mes pieds. Surement une erreur dans mon choix de chaussettes, ou alors j’aurais dû changer mes chaussures. Je savais qu’au bout de la ligne droite sur la rue Cherrier, il y avait une descente, et que c’était le moment de doubler les coureurs devant moi, avant de rentrer dans le parc. Il fallait que je me relance, et vite.

10km parc la fontaine 2017

Dernière ligne droite

Au 9ème kilomètre (3’15) j’avais réussi à dépasser 2 coureurs, et je m’étais placé en 9ème position. Dans le dernier kilomètre (3’00) j’ai tenté d’accélérer pour aller chercher encore une place mais sans y parvenir, terminant en 32’02 à seulement 4 secondes du coureur devant moi.

Je suis très content de ce retour à la compétition, j’ai réalisé mon deuxième meilleur chrono à vie sur la distance (RP: 31’33 au 10km de Genève en mai). J’ai vraiment pris plaisir à courir cette course et je suis vraiment heureux d’avoir repris la compétition.

Prochaine compétition, les championnats provinciaux de cross-country le 28 octobre!

  • 4.9

    Note globale

  • Évaluations des lecteurs: 5 Votes

Partager

Vous aimerez sûrement

2 commentaires sur “10 km du Parc La Fontaine 2017

  1. 18 octobre 2017 at 12 h 32 min

    Incroyable performance Guillaume et super résumé de la course . Sans les ampoules tu aurais pu aller chercher la 8eme place ?

    • 18 octobre 2017 at 12 h 58 min

      Merci Will! Je ne sais pas si j’aurais pu allé chercher la 8è place mais j’aurais certainement pu passer sous les 32′. Prochaine course 🙂

Les commentaires sont fermés.