Depuis le cross provincial, tout allait pour le mieux, les séances d’intervalles et les sorties longues s’enchaînaient bien. J’étais vraiment positif sur ma préparation et malgré la mauvaise météo annoncée pour la course, j’avais hâte de courir mon troisième championnat canadien.

Pré-course

Arrivé la veille après 3h de voiture (et un détour chez Pizza-Hut), le footing pour se dégourdir les jambes s’était bien déroulé: 30 minutes à allure tranquille dans les rues de Kingston en terminant par 5 accélérations en ligne droite. J’étais prêt.

Jour de la course

Quand je me suis levé samedi matin après une bonne nuit, la pluie et le vent étaient bien au rendez-vous. Cela ne m’inquiétais pas car j’ai toujours aimé courir dans des conditions “difficiles”, surtout pendant les cross. Courir dans la boue, j’adore, il faut juste s’assurer d’avoir les chaussures bien attachées!

Ma course était à 14h45, et dans l’attente du départ, j’avais mal calculé qu’il allait faire aussi froid (amateur!). Je m’étais pas assez couvert et pendant les 2h d’attente avant le début de l’échauffement, j’avais froid. J’essayais de m’abriter dans la tente de la Fédération d’Athlétisme Québécoise, mais sans vraiment y arriver. Environ toutes les 25 minutes, je laissais ma place aux athlètes qui venaient de finir de courir ou qui se préparaient à s’affronter dans la boue

14h: enfin l’heure d’aller s’échauffer et surtout se réchauffer! Mais mon bonheur ne fut que de courte durée, car après 5 minutes de footing, je me suis retrouvé à mettre les deux pieds dans une flaque de boue et d’eau glacée. En 2 foulées, j’avais les pieds complètement trempés. Heureusement, j’avais prévu une autre paire de chaussettes pour la course.

XC Kingston 2017

Comme pour chaque course, je m’étais fixé plusieurs objectifs. Terminer dans le top 30, finir dans les 31 minutes (même si lors d’un cross le chrono n’est pas le plus important, mais la place à l’arrivée) et devancer au moins un coureur de l’équipe du Québec. Me fixer plusieurs objectifs me permet de me focaliser sur différentes choses pendant ma course.

Au final, malgré une bonne gestion de course où j’ai remonté tout au long du parcours, j’ai terminé à une satisfaisante 40è place en 32’50, réalisant un de mes objectifs – dépasser 3 coureurs de l’équipe du Québec!

La saison des cross-country est terminée mais j’ai déjà hâte de recommencer l’année prochaine. J’ai encore 2 objectifs qui m’attendent!

kingston canadien xc 2017

  • 0

    Note globale

  • Évaluations des lecteurs: 0 Votes

Partager

Vous aimerez sûrement