bilan fevrier running

Contrairement au mois dernier, enchaînement des semaines entrainement s’est bien déroulé. J’ai augmenté mon volume kilométrique tout en gardant la santé, ce qui n’est pas rien étant donné la température!

Tout de même, le mois de février a été clément cet hiver au Québec, et malgré 2 ou 3 sorties sous le grésil ou dans la neige, les sorties longues ont quand même été agréablement intenses. Je me souviens que l’année dernière à la même époque, il y avait beaucoup plus de neige et c’était donc plus difficile de trouver des sentiers dégagés.

rue-montreal-neige

Je note que je ne suis pas monté sur le Mont Royal du mois. J’ai privilégié les trottoirs et la route aux chemins enneigés et gelés montant vers le Belvédère.
En effet, j’ai remarqué que tous les ans, lors de mes sorties sur le Mont Royal, il m’arrivait souvent de me tordre la cheville. Ce n’était jamais trop grave, mais c’est le genre de petites blessures qui peuvent freiner une progression, alors cet hiver, j’ai décidé de ne pas y monter. Après tout, les trous et les nids de poules sont bien plus facilea à voir sur les routes de Montréal que sur la colline.

mont-royal-neige

Côté piste intérieure, pas grand chose à signaler malgré plusieurs séances intéressantes, comme celle de 10×800 suivi de 4×400 qui m’ont un peu sorti de ma zone de confort.

Comme j’ai écris, j’ai repris le chemin de la piste avec un 600m à McGill et un 3000m lors des championnats canadien en salle.

Race : le film

J’ai fait un tour au cinéma pour voir le film Race retraçant l’exploit des 4 médailles olympiques (100m, longueur, 200m, 4x100m) remportées par Jessie Owen durant les JO de Berlin en 1936, devenant un mythe et un exemple pour le monde entier. Un film sur la course et l’athlétisme qui a été tourné en partie à Montréal.
Pour en savoir plus, la page wikipedia du film explique plus en détail l’histoire ou bien regarder le trailer ou alors allez le voir au cinéma, il est vraiment bon 😉

  • 0

    Note globale

  • Évaluations des lecteurs: 0 Votes

Partager

Vous aimerez sûrement